Accueil > L'espace marin > Le littoral
Le littoral Imprimer Envoyer

Situé entre mer et montagne, le littoral des Pyrénées-Orientales possède une diversité paysagère exceptionnellement riche, notamment grâce à un relief très contrasté. On distingue deux zones différentes :

la plaine du Roussillon
C'est une plaine alluviale fertile irriguée par la Têt et qui profite à l’arboriculture (pêches, nectarines et d’abricots) et au maraîchage.
Le littoral de cette plaine est formé d'un cordon d'étangs (Canet-St Nazaire, Salses-Leucate), où se mélangent eau douce et eau de mer.
Ce milieu contrasté est propice à une grande diversité écologique, abritant des espèces végétales et animales remarquables comme le Blongios nain, le Héron pourpré ou le Rollier d'Europe.
Les étangs sont aussi des lieux de reproduction, de frayère et de nurserie pour de nombreuses espèces de poissons marins.

le massif des Albères
Contrefort des Pyrénées, il est constitué de roches éruptives et cristallophylliennes.
Au premier plan, les falaises dominées par les schistes aux parois abruptes et découpées s’alignent sur le front de mer et sont ponctuées par la présence de criques encore sauvages ou aménagées en ports.
Plus en hauteur, le paysage se caractérise par une série de vallées perpendiculaires au littoral et marquées par la présence de l’homme : des paysages en terrasses où sont cultivées les vignes ainsi que des petits hameaux accrochés à flan de colline, au milieu du maquis, chênes lièges et chênes verts.


Le climat du littoral des Pyrénées-Orientales est caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers généralement doux. Tout au long de l’année surviennent des épisodes de Tramontane, vent dont la violence surprend et confère au cap Béar le privilège de figurer parmi les lieux les plus ventés d'Europe.

La végétation terrestre témoigne de ces particularités climatiques. Outre la flore méridionale qui trouve des conditions idéales à son épanouissement, se développent ici des espèces habituellement rencontrées sur les côtes d’Afrique ou en Amérique centrale telles que l’oranger, le citronnier, les figuiers de Barbarie, le grenadier, diverses espèces de palmiers, mimosas, etc.